"Les nouveaux chiens de garde" par Serge Halimi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Les nouveaux chiens de garde" par Serge Halimi

Message par Chris Duparc le Dim 2 Sep 2007 - 2:16



Amazon.fr
Quel point commun y a-t-il, selon Serge Halimi, entre Michel Field, Claire Chazal, Alain Duhamel, Jean-Marie Cavada et PPDA ? La même révérence devant leur patron, les grands groupes tels Bouygues, Havas ou Matra-Hachette, la même révérence devant l'argent et le pouvoir politico-industriel, les mêmes pratiques. Maintenir à distance certains sujets pour mieux en matraquer d'autres, désinformer, moins par volonté de manipuler que par paresse et par reddition devant l'idéologie néolibérale dominante, c'est le credo des nouveaux chiens de garde. La collusion entre les intérêts des propriétaires de la presse française et le trust des trente journalistes qui en tiennent les rênes à coup de présence incessante, d'info-marchandise, de renvois d'ascenseurs et flagorneries de courtisans, sape l'indépendance des journalistes, fragilisés par la crainte du chômage.
"Des médias de plus en plus présents, des journalistes de plus en plus dociles, une information de plus en plus médiocre", une sentence qui résume bien l'esprit de l'auteur qui, avec les résistants contre la pensée unique, hier Paul Nizan, aujourd'hui Chomsky, signe un plaidoyer lapidaire pour la dissidence intellectuelle. --Anne Barrat --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Présentation de l'éditeur
Les médias français se proclament " contre-pouvoir". Mais la presse écrite et audiovisuelle est dominée par un journalisme de révérence, par des groupes industriels et financiers, par une pensée de marché, par des réseaux de connivence. Alors, dans un périmètre idéologique minuscule, se multiplient les informations oubliées, les intervenants permanents, les notoriétés indues, les affrontements factices, les services réciproques. Un petit groupe de journalistes omniprésents - et dont le pouvoir est conforté par la loi du silence - impose sa définition de l'information-marchandise à une profession de plus en plus fragilisée par la crainte du chômage. Ces appariteurs de l'ordre sont les nouveaux chiens de garde de notre système économique.

----------------------------------

Ma critique : http://perso.orange.fr/cds.place/Livres/Critiques/Halimilesnouveauxchiensdegarde.htm

A bientôt

Chris
avatar
Chris Duparc
Cannibal Lecteur
Cannibal Lecteur

Masculin Nombre de messages : 725
Age : 49
Localisation : Remiremont - Vosges
Loisirs : Lecture, Internet et... Ecriture ;o)
Date d'inscription : 25/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://perso.orange.fr/cds.place/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum