PROPOSITION DE DISCUSSION AUTOUR DE L'IDENTITE...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fleurs de Picasso PROPOSITION DE DISCUSSION AUTOUR DE L'IDENTITE...

Message par mayaca le Lun 13 Aoû 2007 - 16:19

Tout d'abord, je précise que je ne savais pas trop où mettre ce post...

Bonjour à tous, je ne viens pas aussi souvent que je le voudrai, mais enfin... je viens de retomber sur un boulot que j'avais fait au sujet de l'Identité de Milan KUNDERA, il s'agissait d'un travail en "psychanalyse et littérature"... tout un programme(!), et j'avais aimé creuser ce livre. Si certains d'entre vous l'ont lu et que ça les intéresse... ou encore, si certains d'entre vous souhaitent le lire et que ça les intéresse aussi, je me proposais de vous "livrer" ce travail... bon, c'est un peu long, mais ça peut aussi lancer une excellente discussion sur un livre...


voici déjà l'introduction de ce travail:

"J'avais décidé de travailler sur Antigone, d'Anouilh, mais j'ai finalement changé d'avis en tombant sur l'Identité de Milan KUNDERA au hasard d'un coup d'oeil sur mes étagères... On ne peut pas dire que ce livre ait défrayé les chroniques, et pourtant. Il m'a semblé qu'il y avait beaucoup de choses à voir et à dire; d'ailleurs, rien que le titre m'a inspiré. Je regrette par contre de na pas avoir disposé de davantage de temps pour approfondir, réfléchir, etc, car je pense que cet ouvrage aurait mérité plus d'attention, mais passons" (et c'est là que le partage intervient!!!)

"En faisant quelques recherches pour voir ce qui avait pu être écrit et pensé au sujet de Milan KUNDERA, et notamment de l'Identité, je n'ai trouvé que peu de notes, dont une signée "Anne" (cf. annexe), qui ne semble pas avoir été transpercée par cette oeuvre et n'en fait donc pas son éloge. Elle indique même que "KUNDERA a perdu son identité": voilà quelquechose que je trouve tout à fait fabuleux... Certains seront déçus, et d'autres, peut-être, y verront jusqu'à quel point l'uateur est capable d'aller pour exprimer un "concept", celui, ici, de l'identité.

Le sentiment qui se dégage des divers commentaires au sujet de ce livre semble être une certaine perplexité, les adeptes de l'auteur paraissant avoir été surpris par ce changement de "ton" dans l'oeuvre kundérienne. Néanmoins, y a-t-on cherché ce qu'on devait y trouver?

Avant d'aller plus en avant, un petit résumé du livre." Attention pour ceux qui n'ont pas encore lu le livre... si vous n'aimez pas avoir d'infos avant la lecture, abstenez vous de lire le résumé et lisez le bouquin!!!


... allez, je vous mets même mon petit résumé, après ça, j'attends de voir si ça intéresse quelqu'un car c'est long à taper!!!

RESUME

"Chantal, divorcée et ayant perdu son enfant, vit avec Jean-Marc. Au cours d'une promenade, elle note que les hommes ne se retournent plus sur elle. Lorsqu'elle retourne à l'hôtel, elle est troublée par le comportement de deux hommes dans un café, qui l'effraient. Retrouvant Jean-Marc qui la trouve étrange et s'interroge, elle voudra voiler la vraie raison de son malaise et finira par dire, se voulant amusante (mais en vain), que les hommes ne la regardent plus. C'est à partir de là que Jean-Marc va réagir, d'abord en s'insurgeant intérieurement, puis en signe de "compréhension" ensuite (et toujours intérieurement) en mettant en oeuvre de rendre sa confiance en elle à la femme qu'il aime, en la flattant sous les traits d'un autre.
En effet, Jean-Marc commence une série de lettres adressées à Chantal, vantant sa beauté...etc. Chantal va s'interroger sur l'auteur de ces lettres puis finira par découvrir que c'est Jean-Marc.
Pendant ce temps, beaucoup de thèmes sont abordés, tels que l'amitié, l'amour, l'ennui et la mort. Peu à peu, le couple se perd... tout devient de plus en plus compliqué. Les événements se précipitent, les situations deviennent "rocambolesques", quand à l'avant-dernière page, on apprend que tout ou partie de cette histoire n'est qu'un rêve... mais qui a rêvé? Et à partir de quel moment est-on passé de la "réalité" au "rêve"?"

AVERTISSEMENT:



Je peux finalement choisir ce que


Je prends pour rêve et


Ce que je prends pour réalité.



Si tout est rêve, je peux même

Inventer, imaginer


Une réalité autour.




Je peux changer d'avis tout le temps

Et créer ma propre version.






... Où commence le rêve?







PLAN DU TRAVAIL :
-Introduction n°2
-Premier "couple": Chantal et son enfant (3 hypothèses)
-Deuxième "couple" : Chantal et son ex mari (ou Chantal et sa belle-famille)
-Troisième "couple": Chantal et Britannicus
-Perte de l'identité
-Kundera - L'Identité
-Conclusion



Caro



[u]
avatar
mayaca
Lecteur en herbe
Lecteur en herbe

Féminin Nombre de messages : 23
Age : 41
Date d'inscription : 06/05/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum