Lexique : titre et qualité de personnes (noms communs)

Aller en bas

Lexique : titre et qualité de personnes (noms communs)

Message par Laurette le Ven 15 Sep 2006 - 20:17

Titre et qualité de personnes



anuttara : "sans supérieur". Qualificatif employé à propos du Bouddha (samyaksam-buddha), insistant sur ses qualités exceptionnelles et sur le fait qu'il a obtenu l'Eveil grâce à ses seuls efforts, sans l'aide d'un maître.


arhat : le "Méritant" (qui mérite des éloges). La tradition bouddhique propose une étymologie non acceptée par les linguistes : "celui qui a vaincu les ennemis (passions)". Le terme désigne toute personne ayant atteint l'Eveil. Il est employé comme épithète du Bouddha mais est surtout employé à propos des srâvaka-buddha.


bhagavat : le "Bienheureux". Terme de respect utilisé pour parler du / au Bouddha.


bhiksu (en pâli : bhikkhu) : "qui quête sa nourriture". Terme par lequel sont désignés les disciples du Bouddha ayant embrassé la "vie sans foyer", appelés aussi parfois "renonçants". La traduction "moine", quoique habituelle, est à éviter... un bhiksu vit au sein d'une communauté - sangha - et en relation étroite avec les "maîtres de maison", ce n'est jamais ou très exceptionnellement (et alors de façon temporaire) un "solitaire" (moine = monos / "seul").


bodhisattva (en pâli : bodhisatta) : "être d'Eveil". Désigne un futur samyaksam-buddha à partir du moment où il produit la "pensée d'Eveil" (le voeu d'obtenir l'Eveil dans le but d'enseigner aux hommes la voie de la Libération) jusqu'au moment où il parvient effectivement à cet "Eveil parfait et complet". La "carrière du bodhisattva" consiste en la pratique des dix pâramitâ.


brahmana : première "caste" de la société indienne, correspondant aux "hommes religieux". Les brahmanes ne doivent pas être confondus avec les sramana (ascètes) : les brahmanes occupent une fonction sociale précise (pratiquer les rituels) alors que les sramana se vouent, en dehors de toute fonction sociale, à une recherche spirituelle individuelle et intériorisée.


buddha : "éveillé". Le terme s'applique à tout être ayant atteint l'Eveil (bodhi). Employé de manière absolue (le Bouddha), est généralement réservé au seul samyaksam-buddha et, tout particulièrement, à Sâkyamuni.


deva : "dieu". Le terme indien à la même origine étymologique indo-européenne que notre mot "dieu" : "le lumineux", "celui qui resplendit".


jina : le "Vainqueur". Epithète du Bouddha insistant sur le fait qu'il a maîtrisé les passions ("vaincu les ennemis").


ksatriya (en pâli : khattiya) : deuxième "caste" de la société indienne, correspodant aux "hommes de pouvoirs" : chefs de guerre et souverains.


muni : "silencieux". Terme employé traditionnellement en Inde pour désigner un "sage", celui qui garde sa parole, ne parle que quand il convient. Est surtout employé dans le bouddhisme dans le surnom du Bouddha Sâkyamuni (le Sage de la tribu des Sâkya).


pratyeka-buddha : "éveillé pour soi". Désigne des bouddhas apparaissant à une époque où aucun samyaksam-buddha n'enseigne. S'ils ont été capables de retrouver, seul et par leurs propres efforts, la Voie qui mène à la Libération, ils sont en revanche dans l'incapacité de l'enseigner (en raison d'eux-mêmes ou des circonstances).


samyaksam-buddha : "pleinement et complètement (samyak-sam) éveillé". Désigne le Bouddha par excellence, celui qui a parcouru la carrière du bodhisattva et pratiqué les pâramitâ, sans l'aide ni l'enseignement de quiconque, avant d'atteindre l'Eveil "plein et parfait" et de re-découvrir par lui-même le Dharma. Le seul capable d'enseigner la Voie qui mène au nirvâna et à la Libération.


sattva (en pâli : satta) : "être", individu. Terme très général. Surtout employé en composé (par exemple : bodhi-sattva)


sugata : le "Bien (su-) Allé (gata)". Une des épithètes du Bouddha. Traditionnellement, se rapporte à la conformité de l'action et de la parole (agit comme il le dit, et parle comme il agit).


sramana : celui qui se dédie à la vie spirituelle, ascète, religieux, personne ayant abandonné la "vie de maison" pour la "vie sans foyer". Le terme est employé aussi bien par les hindous que par les bouddhistes (dans ce cas, comme synonyme de bhiksu).


srâvaka-buddha : "éveillé auditeur". Synonyme d'Arhat quand il désigne un disciple du Bouddha parvenu à l'Eveil suprême. Est "auditeur" toute personne entendant l'enseignement d'un samyaksam-buddha.


tathâgata : "Ainsi (tathâ) allé/venu (gata)". Terme par lequel se désigne lui-même le Bouddha. Le double sens de "gata" (allé ou venu) et l'expression elle-même prêtent à de très nombreuses interprétations divergentes. A défaut de pouvoir s'appuyer sur un sens clair, en rapport avec la composition ou l'étymologie du mot, il faut s'en tenir aux interprétations qu'en donnent les diverses traditions.


vaisya : troisième "caste" de la société indienne, correspondant aux "travailleurs", d'abord les agriculteurs et les artisans, puis les marchands et autres professionnels de "service", comme les banquiers... ou les courtisanes (celles-ci occupent dans la société indienne ancienne une place tout à fait honorable, qui n'a rien à voir avec la prostitution...)


Source : Cours d'introduction au bouddhisme de l'Université Bouddhique Européenne

_________________
«Pour pouvoir aider les autres, il faut avoir soi-même ce sentiment que les autres ont besoin de vous.»
Stefan Zweig, dans Amok
avatar
Laurette
Admin

Féminin Nombre de messages : 1067
Age : 42
Localisation : Pays de la Loire
Date d'inscription : 28/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://passionlecture.naturalforum.net

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum